Météorite NWA 869 montée sur pendentif

Météorite pierreuse, de type chondrite classifiée sous le nom de NWA 869, sertie en pendentif. En savoir plus.
119,00 €
* Champs obligatoires

Le Produit

  • 1 météorite NWA 869 de type Sidérite (ferreuse) de 15 mm minimum, elle est sertie par une griffe en métal qui l'enserre par le haut, où se trouve une bélière, et par le bas.
  • 1 bélière en argent
  • 1 cordon en caoutchouc noir de 2mm de diamètre et 44cm de long
  • 1 pochette en velours rouge
  • 1 certificat d’authenticité de 8 x 5.5 cm
  • 1 dépliant explicatif de 10 x 30 cm (déplié)

Les météorites sont livrées avec un certificat d'authenticité  présentant un QR Code, qui permet de télécharger des informations plus approfondies. De plus, un dépliant  présentant des schémas inédits sur les mécanismes de projection et chute de météorites répond à vos questions les plus fréquentes.

Dimensions du fragment : 15 mm minimum

Notez que la photo est non contractuelle, chaque météorite étant unique et différente d'une autre. Cependant l'aspect général est identique et la taille minimum est garantie.

La météorite NWA 869, géante pierreuse : 

Les météorites répertoriées sous le nom de NWA 869 ont été découvertes sous la forme de milliers de météorites partiellement recouvertes de croûte de fusion. 

Avec des masses de moins de 1 gramme pour les plus petites, et jusqu’à plus de 20 kg pour les plus grosses pièces. La masse totale récupérée est de l'ordre de 7 tonnes, ce qui en fait une des plus grosses chutes de météorites répertoriée. 

La météorite NWA 869 a été classée comme une chondrite de type brèche fragmentaire L3-6. 

Basé sur des mesures réalisées par les scientifiques spécialistes de ce type de mesures, le diamètre de cette météorite lors de son entrée dans notre atmosphère a été estimé à 225 ± 25 cm. Cette taille correspond à une masse comprise entre 120-230 tonnes. Sur cette masse énorme, seulement 7 tonnes ont été récupérées. Ce qui suggère que, entre 90 à 95% de la masse a été perdu par l’ablation lors du passage atmosphérique à haute vitesse et des diverses fragmentations en plus petites météorites. 

L’âge terrestre mesuré est de 4 400 ans (± 700 ans), ce qui est cohérent avec le degré relativement faible d’altération de ces météorites.